Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Publié le par Maxence

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Bien connaître sa mob et la démonter au moins une fois et arriver à la remonter ;-)

Histoire de savoir faire ! ça peut aider…

Roulez en plusieurs étapes de 100 km sur au moins 300 bornes avant le départ, ce qui devra lâcher là bas, lâchera ici… Et c’est mieux !

Privilégiez le plus possible les pièces d’origine quitte à les prendre d’occasion… Elles seront toujours plus fiables que le made in Turkey…

Partir avec une brêle en état, ça à l’air con mais on est là pour se faire plaisir, pas pour une galère… même si il en faut pour les souvenirs !

Plus votre mob, sera d’origine et plus il sera facile de trouver des pièces d’occasions là où vous serez… Pensez au bon coin et aux granges ! Nos mobs ont existées à des millions d’exemplaires !

Changer tout de suite votre couronne de 56 dents contre une 60 !!!!! Vous me remercierez dans les cotes et même avec une 60, on roule à 50 voir plus et chargé c’est largement suffisant et on voit le paysage et les gens…

Allumage électronique, c’est un vrai confort de fiabilité !

Un carbu de 15 !

Prenez des antiparasites qui se mettent sur les bougies sans le petit teuteu.. Au moins il ne se dévissera pas tout le temps et ne viendra pas se coincer au fond de l’antiparasite…

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Pensez à installer un coupe circuit caché, cela vous évitera de finir votre trip à pied parce que vous vous êtes arrêté 30s acheter votre baguette ;-)

2% d’huile de très bonne pure synthèse

Partez avec tout l’outillage nécessaire (voir article avant le départ.) Soyez autonome ! C’est le jeu… Je hais les camions d’assistance…

Ayez une réserve de mélange de 5L avec vous dans un jerrycan à part qui vous servira à faire le plein… Il n’y a pas des stations partout et encore moins les dimanches et jours fériés.. et notre autonomie est courte ! Là, vous aurez à peu près 200 km d’autonomie…

Augmentez la taille de vos pneus ! Vous allez être chargé ! Mais pas trop parce que après ça touche dans le garde boue avec le poids et les bosses…

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Une brêle sans symptômes, est une brêle qui démarre nickel…. Sinon méfiance à la pathologie en embuscade et donc à la future panne…

Partez toujours avec un bout de planche qui tient dans une sacoche afin de pouvoir la mettre sous la béquille centrale… le sol n’est pas toujours plat ni dure et vos brèles chargées ne sont pas stables et s’enfonce dans le sol et….. tombent et…. Cassent…Béquille centrale indispensable et en bon état, pensez à vérifier les boulons qui ont certainement déjà du jeu… Changez les !

Concernant les supports de fourches et porte bagage, fabriquez les ou faites les faire… Si intéressé, demandez, j’ai une bonne adresse et les plans fait maison ont été testés sur déjà 2 road trip ! Validés et certifiés J

Mettez du poids sur la fourche pour équilibrer la charge !

Une bonne selle ;-)

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...
Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Pensez réserve d’eau et aliments… On sait jamais où on tombe en panne surtout si on aime s’éloigner….

Pensez recharge solaire avec batterie et port USB, une vraie ! Aujourd’hui ça fonctionne et c’est suffisant pour tel, go pro et lumière.

Pour avoir tester, la solution de la remorque semble préférable, bien plus agréable à piloter, on ne la sent pas et cela ne surcharge pas la mobylette qui n’aime pas et on peut démarrer sur béquille !! Et ça c’est cool. De plus, vous pouvez la fermer à clefs et protéger vos affaires (surtout quand vous êtes seul, même en road trip vous aurez besoin d’aller aux toilettes ;-) De plus, chargé comme une mule, sans remorque , avec tout le poids sur le porte bagage, vous ne pouvez pas soulever la roue arrière pour démarrer ! Et cela vous oblige à pédaler comme une mule et parfois selon le lieu, c’est très…. Chiant, difficile et casse couille…

Les bavettes, c’est bien, ça évite d’être crade mais surtout ça protège votre variateur de l’eau et donc à la courroie de patiner..

Connaissez votre brêle et son ronronnement. Au moindre bruit suspect analysez avant que tout casse en roulant. Un tout petit problème peut se transformer en grosse merde si ça casse en roulant… Voir en chute !

Faites le tour régulièrement pour repérer des problèmes visuellement…

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Dans une côte quand elle en peut plus, sachez que le fait de s’arrêter, fait refroidir le variateur et ça marche beaucoup mieux après !

2 rétroviseurs sont indispensables !!! Et si vous en casser un, il vous en restera toujours un ;-)

Je conseille de prendre un plateau sans position pédalage qui est une source à problème… et au pire, si vous devez pédaler parce que vous êtes en panne, faites sauter la courroie…

Partir avec une bride sur le pot d’échappement évite à coup sur les emmerdes de ce coté là !

Placer le boitier CDI à l’extérieur au grand aire évite que après avoir bien chauffé et stationné au soleil, votre mob ne redémarre pas…. Ces petits boitiers chauffent et sont capricieux…. Ils sont étanches !

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Sachez qu’un particulier à qui ça rappelle des souvenirs, son enfance sera plus enclin à vouloir vous aidez à vous dépanner plutôt qu’un concessionnaire qui ne pense qu’à vendre du scooter… Les mobylettes c’est pour les pauvres et ça l’emmerde… sauf Certains passionnés… merci encore à René de son accueil..

Partez avec des pièces de rechange, du cable, des cosses, du scotch et du fil de fer et de la boulonnerie, ça peut servir !

( cables, courroie, chaine, antiparasite, ampoule bobine H.T, chambre à air, 1 pneu, 2 maillons rapides, CDI, rondelles, circlips… etc…)

Ménagez votre brêle, roulez pas toujours à fond ! Rappelez vous, c’est votre meilleure amie durant votre road trip, c’est elle qui va vous ramenez.. parlez lui ;-)

Si vous avez des problèmes de démarrage le matin, faites la dormir sous une bâche…

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Souvenez vous que ce qui vous différencie du mammifère de base, c’est que vous avez un pouce et ce truc là dans une main, ça fait une pince ! Sérieux ! Et que en plus si vous utilisez votre cerveau, ça fait un outils ! Pensez y !

Keep calm and use your brain ! Vous en aurez besoin…

Des merdes, vous en aurez, vous partez pour ça, pour y être confronté. Posez vous, et réfléchissez. Il y a toujours une solution et personne ne vous a poussé à y aller…

Sachez que voyager en mobylette attire les regards et la sympathie des gens, soyez ouvert et vous ferez de superbes rencontres.

Prenez plaisir, enjoy…

PS : Soit, vous partez seul (c’est intense et la merde est votre merde mais vous êtes seul) soit à plusieurs mais choisissez bien avec qui vous partez, la merde et la fatigue révèle les gens et l’enfer c’est les autres…

Toujours envie de partir ?

Conseils aux futurs Road trippers en mobylette...

Voir les commentaires

Mendez's Birthday....

Publié le par Maxence

Motobécane 51 super Black de 1979

Motobécane 51 super Black de 1979

Bon depuis le temps qu'on vous parle de Mendez, celui qui n'est pas d'origine Portugaise mais qui a passé son enfance à casser des mobylettes. Nous l'avions souvent remercié pour deux choses:

- Avoir passé du temps avec moi pour préparer les mobylettes

- Mais surtout m'avoir instruit! Et oui, je considère que la connaissance est ce qu'il y a de plus important!

"Donne lui pas du poisson, apprends lui donc à pêcher"

Et ça, ça n'a pas de prix! Et de plus, les mobylettes nous ont emmené à bon port... Pari tenu!

Il était donc temps de le remercier...

Les cartes que vous nous avez acheté auront servies à faire plaisir à quelqu'un qui s'est jeté à fond dans le projet sans même en faire parti ! Bon maintenant, il a gagné son ticket pour l'année prochaine et par là même sa fidèle monture....

Mendez's Birthday....
Mendez's Birthday....

Une Motobécane 51 super Black de 1979 en parfait état....

Nous l'avons déniché chez un couple charmant du fin fond de la côte Roannaise près de la cascade de la Pisserotte.... Fallait trouver!

Et ils ont accepté de nous la garder le temps que l'on revienne du Road Trip malgré d'autres sollicitations.... Merci à vous!

Il ne l'avait pas vu venir et il s'est trouvé comme un gamin devant son nouveau cheval à bascule!

Regardez donc la vidéo de ce grand con sur son bolide ;-)

Démonte nous ça vite et rajeunis de 20 ans!

Maintenant, le tour de Corse est bouclé!

Encore un petit travail... Monter la vidéo... Bientôt...

A bientôt sur les routes....

Mendez's Birthday....

Motobécane 51 super Black de 1979

Voir les commentaires

Mon mot de la fin...

Publié le par Maxence

Mon mot de la fin...

Ça y est, ce tour de Corse est déjà fini, 834 km bouclé en 6,5 jours…ça peut paraître peu mais en Corse, on roule pas plein gaz, ça tourne et ça monte beaucoup! Et encore, on a ralenti, on allait trop vite ;-) et puis on n’a pas utilisé notre crédit temps prévu pour la grosse panne…

De superbes paysages malgré la météo qui nous a mis un peu à rude épreuve. On a eu froid quasi 24/24, les polaires sont nos meilleurs amis… 1,5 jours de répits où le soleil était là…

Une succession de montés et de descentes, de virages à gauche puis à droite puis à gauche révèlent à chaque fois un nouveau paysage entre ciel mer et terre. Ici on sait qu’on est sur une ile…

Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...

Beaucoup de rencontres.... Du locals et du touristes. Les gens toujours amusés de nous voir sur nos brèles qui leur « rappellent tant leur jeunesse, leurs meilleurs moments ». Amusés et à la fois admiratifs de voir que c’est faisable ! On pouvait sentir l’envie du « pourquoi pas moi »

Les mobylettes ont assurées (merci Mendez de la préparation mais surtout de la connaissance que tu m’as apporté !) et elle fut nécessaire !

Quelques pannes… Rien de bien grave si on est préparé et si on a l’outillage et les pièces…

Un câble de carburateur qui a lâché… Une chaine qui a sauté… un boitier CDI qui a surchauffé et un plateau de poulie de merde qui a failli tout cassé…

Peu de sommeil à cause du froid, de l’épaisseur du matelas et de… la tension ?? En tout cas, une fois le tour bouclé, là, on la sentit cette fatigue, la tension était redescendue…

Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...

Quelques Pietras… de bonnes bouffes à midi (mais ça je le savais avant même de partir… Je partais avec El Joe)

Ah El Joe… que dire ? Pas une seule prise de tête malgré la fatigue, d’humeur égal, pas angoissé pour un sous, peut être limite pas assez d’ailleurs mais il est comme ça parce qu’il a une bonne étoile ! Et ses jeux de mots….

Par contre, je repars avec lui que si il change de téléphone… Toujours besoin de le recharger et il ne charge jamais au delà de 30% et en plus il bousille les batteries !!! Bref il a un problème…

En tout cas, ce qui est sure, c’est que si votre mobylette a réussi la Corse, c’est qu’elle peut aller partout… Elles ont eu le droit à la pluie, au soleil, aux routes défoncées mais surtout aux cotes sur des km de montée. Une seule pente, le 1er jour nous a résistée et nous a obligé à mettre pied à terre, toutes les autres ont été avalées par nos tracteurs malgré les 240 kg de charge, pilote compris.

Mon mot de la fin...

Les remerciements. Il en faut…

Je remercie mes parents de m’avoir fait avec un pied bot !

"Parce que Ma mère avait pour nom Gwendoline. Elle est morte dévorée par les loups, parce que not'père qu'était parti pour boire à la taverne de Duchno, a crevé, gelé dans l'étang à cause de son pied-bot !"

Après ça vous donne envie et le courage de faire plein de choses…

Je remercie nos sponsors, Pierre de « la Kékette », Laurent de « La Bécanerie », Jérome d’ « Azimut Nature » qui par leur soutient font que les choses deviennent un peu plus simple. Sébastien de la serrurerie Chetail & Dugelet pour leur ouvrage sur les portes bagages et la remorque (d’ailleurs, faut qu’on en reparle de la remorque ;-) J’ai des projets pour elle…)

Les bières La Kékettte: https://www.facebook.com/biere.la.kekette/

La Bécanerie, spécialiste des pièces pour votre 2 roues: https://www.la-becanerie.com/

Azimut Nature,Spécialiste de l'équipement outdoor, bivouac, survie: http://www.azimut-nature.com/

Serrurerie Chetail & Dugelet: http://www.ferronneriedart.fr/

Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...

Bien sur, El grand Mendez que vous connaissez déjà!

Merci à ma compagne de me laisser partir mais finalement, la vie de couple, n'est ce pas justement de laisser l'autre vivre sa vie?

Et vous, qui nous avez suivi sur facebook et le blog et encouragez par vos messages !

1244 connexions sur le blog et plus de 2700 pages vues durant ce road trip soit à peu près de 150 connexions par jour !!! merci !

Toutes les personnes rencontrées sur la route pour leur sourire et leurs encouragements et particulièrement René de Monti Bike.

Au fait, les Corses sont plutôt sympa, ils gueulent et font la gueule en vous voyant et 10 minutes après, une fois redescendus et plus Caliente, ils vous racontent leur vie et sont cool…

Au fait, toutes les personnes qui ont pris des photos des mobylettes sur la route sont invitées à me les faire parvenir à hussermaxence@gmail.com

Merci, on adore les souvenirs…

Très peu d’humour dans cet article… Peut être le retour ?

On va où maintenant ?

Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...
Mon mot de la fin...

Voir les commentaires

7 ème étape et dernière...

Publié le par Maxence

7 ème étape et dernière...

Sagone - col de S. Basriano - Ajaccio

75 Km

En route pour cette dernière qui clôturera ce road trip.... :-(

Vous savez quoi? Et bien il fait beau, le ciel est bleu pour la première fois.. Histoire de bien finir.

En tout cas la nuit fut comme dab.... Froide!

Et un escargot moins con que les autres en avait profité pour dormir avec moi sous la tente... Enfin lui non plus n'a pas du beaucoup dormir vu les trainés brillantes un peu partout sur mes affaires...

ça, c'est ma tête au réveil, El Joe refuse que je vous montre la sienne! Il a des responsabilités lui!

7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...

ça démarre fort, petite ascension de col sur 7 km et bien ça sera le dernier du périple !!!

Combien on en a monté? Franchement j'en sais rien mais de toute façon ici, quand ça monte pas, ça redescend pour remonter!

ça monte et ça redescend, c'est quand même bizarre pour des Corses...

Premiere fois en 7 jours que nous enlevons nos polaires! ça se fête!

7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...

Arrivée au port d'Ajaccio! ça, c'est fait, on l'a fait!

On en profite pour aller jeter un coup d'oeil aux iles sanguines, histoire de dire qu'on a fait un peu de tourisme...

7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...

Même pas complexé, je gare mon Brêlon à coté de cette Harley quand un furieux en scooter s'arrête au milieu de la route, bloque la circulation pour me dire que je prends 3 places de motos. Il descend vient et se calme de suite en me disant " Non, elles sont cool, reste".

El Joe de l'autre coté de la route était à deux doigts ( vous prendriez pas un verre de whisky d'abord?) de venir s'en mêler.... Puis il m'a fait une confidence "Il me connait pas celui la, je lui aurais bien mis un coup de casque à cet abruti...)

Bref, on s'offre un repos bien mérité en terrasse au soleil avec la Pietra du clap de fin bien sure!

7 ème étape et dernière...

Une bonne bouffe et c'est parti pour retrouver le camping de nos débuts en amoureux. Montage de tante et petite sieste..........

Il ronfle le bougre. Pour la première fois, il fait trop chaud dans la tente, ça sera dehors!

On ne branle rien de l'après midi, El Joe vous a écrit sa bafouille.

Nous irons un peu plus tard à l'heure Corse faire un tour dans Ajaccio histoire de vous ramenez deux, trois souvenirs...

Et ce soir Dodo car demain levé 4H30 puis bateau à 7H.....

7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...

La Corse est conquise mais je ne compte pas la soumettre!

7 ème étape et dernière...
7 ème étape et dernière...

Merci à elles de nous avoir emmener au bout!

Soit un total de 832km sur cette belle île...

7 ème étape et dernière...

Et merci à vous...

7 ème étape et dernière...

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>